Accueil > Loisirs > Culture > COUP DE COEUR DE LA BIBLIOTHECAIRE

COUP DE COEUR DE LA BIBLIOTHECAIRE

Quand sort la recluse de Fred Vargas chez Flammarion

Le nouveau Fred Vargas 2017 est arrivé et c’est un grand cru !!
Nous avions laissé le commissaire Adamsberg dans les brumes islandaises (Temps Glaciaires Flammarion 2015)
Obligé de rentrer à Paris pour un crime, qui donne du fil à retordre à sa brigade et qu’il va résoudre en deux temps trois mouvements, Adamsberg est intrigué par une série de décès d’hommes âgés, due à la morsure d’une araignée : la recluse. Or la piqûre de cette araignée n’est pas mortelle. Les pensées commencent à se bousculer dans la tête du commissaire, alors il se lance dans les investigations en suivant son instinct et pas toujours la procédure légale. Il entraîne avec lui tous les membres de son équipe ou presque …, avec leurs qualités et leurs défauts et que l’on retrouve avec plaisir.
Et nous, lecteurs, sommes pris par la magie de l’écriture de Fred Vargas, perdus dans les brumes des pensées d’Adamsberg, nous les suivons pour après maints détours découvrir les vérités liées au passé.
Fred Vargas fait du Fred Vargas, mais c’est tellement bien, alors laissez vous piéger, c’est un pur bonheur de lecture.


La libraire de la place aux herbes d’Eric de Kermel aux éditions Eyrolles

Ce livre m’a fait un clin d’œil, le titre déjà, « La libraire », je suis née dans une librairie et j’ai ensuite pris la succession de mes parents pendant une dizaine d’années, puis je suis devenue bibliothécaire.
Alors, bien sûr j’ai acheté l’ouvrage, et là je me suis régalée, c’est un très bon moment de lecture, l’auteur Eric de Kermel nous livre ses réflexions sur la vie, le monde au travers de l’étonnante fraternité des livres.
L’héroïne du roman, Nathalie, habituée à passer ses vacances à Uzès dans le Gard, découvre que la librairie de la place aux herbes est à vendre. Alors elle décide de quitter Paris et son métier d’enseignante pour se reconvertir en libraire. Ce qui était une nouvelle page de sa vie, va devenir une grande passion, qu’elle nous fait partager. Nathalie va rencontrer des lecteurs très différents, parfois même étonnants. Chaque chapitre est une de ces rencontres, une transmission et un partage de conseils de lecture et de vie. Toutes ces tranches de vie différentes et variées rendent le roman très vivant.
C’est une lecture très positive, dense, poétique qui donne à réfléchir, sur la nature, les bienfaits des livres et de la qualité des relations avec les autres dans le partage des livres que nous avons aimés.
C’est une ode aux livres, aux lecteurs, aux libraires et un peu aussi aux bibliothécaires.